Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
NicoTux

Kamil Glik - Rendez nous Peter Hansson

Recommended Posts

il y a 9 minutes, Labak a dit :

Sur le match de Dijon le problème n'était pas le placement de Glik puisqu'il couvrait le mauvais replacement de Gelson. Son problème c'est que n'importe quel mec avec un bon coup de rein ressemble à Coman face à lui. Pourquoi? Car il est lent. Maintenant, à moins d'être de mauvaise foi, en seconde mi temps, sur ses atouts à savoir les duels physiques ou duels de la tête il a été plus que correct.

 

Expliquez moi comment vous espérez que Naldo soit plus rapide que Glik? 1m98 90km 37 piges. Mettez Hilton qui a encore un niveau très correct central de côté dans le 352 et mettez le face à un jeune rapide on va rire. Maripan c'est pareil voir pire et Jemerson on l'a vu il y a deux matchs il traine aussi une charrette pas possible. 

 

Alors ça vous plait peut être pas l'argument "vous mettriez qui à la place" car il ressort tout le temps, mais il plait surtout pas parce-qu'il est valable.

 

C'est comme quand tout le monde critiquait le milieu de terrain qui prenait l'eau avant l'arrivée de Bakayoko. Bah oui sans vrai milieu défensif un milieu de terrain prends l'eau.. 

 

Le problème c'est que les bons centraux rapides dans notre budget ça court pas les rues.

Quand j'étais plus jeune j'ai un peu joué en défense centrale c'est que quand un attaquant est plus rapide que toi la pire chose à faire (à part se jeter) est de le laisser prendre de la vitesse en reculant.

Ce qu'il faut faire c'est être au contact avant qu'il touche le ballon et si ce n'est pas possible de réduire au maximum l'espace pour intervenir avant qu'il pousse le ballon ou au pire de le forcer à jouer en retrait

Le problème de Glik n'est pas un manque de vitesse, il n'a jamais été rapide, mais de toujours être en retard et ensuite de rester systématiquement à 2 mètres de son adversaire.

 

Naldo je veux bien qu'on affirme qu'il est cramé, mais 6 mois avant de nous rejoindre il était le patron de la défense de Schalke (qui termine 2nd de Bundesliga), et quitte à avoir un défenseur lent autant en avoir un avec des pieds de footballeur et maîtrise le rôle de libéro dans une défense à trois et tout ce que ça implique (relance, compensation et gestion de la hauteur du bloc).

 

il y a 3 minutes, onemor4 a dit :

Le souci c'est que tu prends toute mon argumentation de travers... Le seul truc quand je "me compare à Naldo", c'est pour mettre en avant le fait que le mot impossible n'est pas adapté.

Et que SI (conditionnel) quelqu'un m'explique que MOI je serais meilleur que Glick ALORS c'est de la haine. J'ai jamais dis que quelqu'un avait la haine de Glick.

(Et en vrai je suis pas si mauvais au foot :ninja:)

 

Ce que j'ai mis en gras dans ton texte me dérange pas, tu n'es pas en train de dire "Jardim est con, c'est obligatoire Naldo ferait mieux", le "je vois mal" indique un avis et ce serait cool qu'on émette des avis et non des vérités générales quand ça sort de la déduction d'un mec lambda (moi, toi, mon voisin gras du bide, bref, n'importe qui sur terre à part les gens du staff de l'ASM)

Ce qui est souligné, bah je suis d'accord. Même si au vu de ce qu'il se passe avec lui depuis le début de saison, il doit vraiment y avoir un problème, ptet même extra-sportif qui fait qu'il ne joue pas... 

Genre il a baisé la fille cachée de Jardim ou je sais pas... 

 

Glick est mauvais depuis 1 an => Ok (en plus je suis d'accord)

Glick, n'importe qui ferait mieux => Non Ok (certains feraient mieux, d'autres pire, on sait pas...)

 

Et pour le coup je pense que n'importe qui (défenseur central) de la réserve ferait pire... 

En préparation plusieurs duos avaient bien fonctionné en défense centrale, notamment Panzo - Jemerson et Panzo - Naldo.

Même si cela reste des amicaux rien ne permets non plus d'affirmer que Panzo ferait pire que Glik.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, kjb972 a dit :

Quand j'étais plus jeune j'ai un peu joué en défense centrale c'est que quand un attaquant est plus rapide que toi la pire chose à faire (à part se jeter) est de le laisser prendre de la vitesse en reculant.

Ce qu'il faut faire c'est être au contact avant qu'il touche le ballon et si ce n'est pas possible de réduire au maximum l'espace pour intervenir avant qu'il pousse le ballon ou au pire de le forcer à jouer en retrait

Le problème de Glik n'est pas un manque de vitesse, il n'a jamais été rapide, mais de toujours être en retard et ensuite de rester systématiquement à 2 mètres de son adversaire.

 

Naldo je veux bien qu'on affirme qu'il est cramé, mais 6 mois avant de nous rejoindre il était le patron de la défense de Schalke (qui termine 2nd de Bundesliga), et quitte à avoir un défenseur lent autant en avoir un avec des pieds de footballeur et maîtrise le rôle de libéro dans une défense à trois et tout ce que ça implique (relance, compensation et gestion de la hauteur du bloc).

 

En préparation plusieurs duos avaient bien fonctionné en défense centrale, notamment Panzo - Jemerson et Panzo - Naldo.

Même si cela reste des amicaux rien ne permets non plus d'affirmer que Panzo ferait pire que Glik.

Je pense sincèrement que Glick est au courant de ce concept pour défendre ;) 

Comme l'attaquant en face est au courant qu'il a besoin de mettre en place des "contres" pour pas que le défenseur soit en position de force. 

 

Naldo jouait déjà plus à Shalke quand on le récupère. 

Et moi j'aimerais bien qu'on puisse compter sur lui, il a fait la prépa, il avait l'air dans le bain et tout. Et pouf disparu... (nan mais sérieux, dit "sparu")

Pour ça que je pense qu'il y a un souci qu'on ne connait pas avec lui... 

 

Panzo est plus là et Jem est naze depuis le début de saison (où qu'on le mette), donc faut trouver autre chose... 

 

Et je nous voyait mal lancé une saison avec Badia - Panzo comme duo de déf... (et j'imagine qu'il fallait envoyait un des deux Panzo Badia, pour pas qu'un des deux empêche l'autre de suffisamment jouer)

Edited by onemor4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine bien que Glik sait ce qu'il devrait faire, mais on sait aussi qu'un joueur en manque de confiance ou ayant manque physique rate souvent des choses simples.

Et dans le cas d'un défenseur central ce sera les distances de marquage, défendre en reculant et les sorties sur le porteur.

 

Naldo ne jouait à Schalke plus parce qu'il s'est blessé et a perdu sa place mais est resté 3e dans la hiérarchie puis est parti au mercato suivant, on est quand même loin d'un Carvalho arrivé cramé après 2 ans sans jouer.

 

Personnellement je ne pense pas que Panzo - Badiashile soient complémentaire, par contre je doute qu'il progresse autant au Cercle qu'en étant resté au club, même en étant remplaçant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de glik n est pas que la vitesse. 

Le dernier match par exemple, j'ai vu un fantôme regarder tranquillement le mec lui passer à côté..glik faisant juste mine de le suivre mais.. rien..et ca s'est répété plusieurs fois..il avait le temps pour intervenir, mais non, rien..

Sans parler de ses passes, molle, lente..a son image..

Il a fallu attendre peut etre la moitié de la seconde période pour le voir faire son premier geste défensif du match ( un tacle, pour le coup bien amené)

 

C'est en ça, qu un Naldo ne pourrait pas faire pire. Dur de faire pire que le néant..

 

Mais la meilleur solution à mon sens. Ce n'est pas Naldo, mais de repasser à 2 DC. Badia maripan avec jemerson en rotation.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, onemor4 a dit :

Le souci c'est que tu prends toute mon argumentation de travers... Le seul truc quand je "me compare à Naldo", c'est pour mettre en avant le fait que le mot impossible n'est pas adapté.

Et que SI (conditionnel) quelqu'un m'explique que MOI je serais meilleur que Glick ALORS c'est de la haine. J'ai jamais dis que quelqu'un avait la haine de Glick.

(Et en vrai je suis pas si mauvais au foot :ninja:)

 

Ce que j'ai mis en gras dans ton texte me dérange pas, tu n'es pas en train de dire "Jardim est con, c'est obligatoire Naldo ferait mieux", le "je vois mal" indique un avis et ce serait cool qu'on émette des avis et non des vérités générales quand ça sort de la déduction d'un mec lambda (moi, toi, mon voisin gras du bide, bref, n'importe qui sur terre à part les gens du staff de l'ASM)

Ce qui est souligné, bah je suis d'accord. Même si au vu de ce qu'il se passe avec lui depuis le début de saison, il doit vraiment y avoir un problème, ptet même extra-sportif qui fait qu'il ne joue pas... 

Genre il a baisé la fille cachée de Jardim ou je sais pas... 

 

Glick est mauvais depuis 1 an => Ok (en plus je suis d'accord)

Glick, n'importe qui ferait mieux => Non Ok (certains feraient mieux, d'autres pire, on sait pas...)

 

Et pour le coup je pense que n'importe qui (défenseur central) de la réserve ferait pire... 

 

Je n'ai rien prit de travers. J ai bien compris que ta comparaison était pour démonter le mot " impossible ".

Mais il est bien évident que l'on parle dans ce cas des autres joueurs du club..

Donc je ne vois pas l'intérêt de cette comparaison. Il est évident que ma grand mère de 93 ans ferait pire que lui, mais quel intérêt d'en parler?

 

Pour le reste, mélodrame haine tout ça, je ne te visais pas en particulier. C'est pourquoi je ne disais " Tu" mais " vous"

On critique jardim on a la haine, on juge glik on a la haine..non on a juste un avis.

On veut voir notre club au sommet, et de belle manière.. 

C'est comme quand je lis que les pseudos anti jardim espèrent des défaites juste pour cracher sur jardim..ça va loin...

Le mot que tu as employé m'a juste rappelé mon agacement sur ce sujet, c'est tout..

 

Edited by mikado124

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mikado124 à partir du moment ou ça peut pas être impossible de faire pire, c'est pareil avec les autres joueurs au club. On pensait que Jorge pourrait pas faire pire qu'Echiejile (exemple un peu pourrit mais j'ai rien de mieux de suite), on peut pas savoir avec certitude que Zagre fera pas pire que Ballo, d'autant qu'on l'a vraiment pas vu... 

On peut sentir que Maripan peut être meilleur que Glick, mais c'est pas une certitude. (et ça règle pas le souci en défense, l'en faut toujours un 3eme)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Vianney a dit :

D'après cet article il est encore bon en sélection. La preuve qu'il sela coule douce, il n'a pas besoin de faire des efforts avec le guignol sur le banc, il est assuré d'être titulaire.

Et capitaine 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Vianney a dit :

D'après cet article il est encore bon en sélection. La preuve qu'il sela coule douce, il n'a pas besoin de faire des efforts avec le guignol sur le banc, il est assuré d'être titulaire.

Ou alors c'est la preuve que c'est pas le joueur le problème mais l'organisation défensive.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/11/2019 à 13:33, onemor4 a dit :

 

On peut sentir que Maripan peut être meilleur que Glick, mais c'est pas une certitude. (et ça règle pas le souci en défense, l'en faut toujours un 3eme)

Et où est la certitude que Glik est meilleur que Maripan pour justifier sa place de titulaire indiscutable ? 

Pour moi, c'est le copinage de Glik avec Jardim qui lui assure la place de titulaire indiscutable depuis deux saisons maintenant. Ses prestations restent médiocres dans l ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.footmercato.net/autre-championnat/as-monaco-pologne-les-deux-visages-de-kamil-glik_267133

 

Pris en grippe depuis un petit moment, Kamil Glik peine à retrouver son niveau d’avant. Pourtant, tout avait bien commencé. Arrivé après un bel Euro 2016 en provenance du Torino, le défenseur international polonais a fait une excellente première saison en Principauté. Prestations qui ont aussi amené le club princier à un titre de champion de France, largement mérité. Mais depuis quelques semaines, voire quelques mois, rien ne va plus.

« Glik c’est un international, la Pologne est qualifiée, il est titulaire. Je regarde plusieurs fois nos matches. Beaucoup de fois, ce n’est pas Glik, le responsable de tous nos problèmes. Aujourd’hui, même si quelqu’un est tué, ce sera Glik. Mais il est costaud, grand et costaud. C’est un Polonais, il fort mentalement et il arrive à supporter cette charge. Il n’est pas très très performant, mais il fait des efforts. Il a déjà perdu trois kilos, il travaille toujours, c’est un excellent modèle pour tous les joueurs de l’effectif », avait quand même eu besoin d’expliquer son entraîneur, Leonardo Jardim, quand la vindicte populaire et médiatique se faisait trop pressante.

Le patron de la Pologne

Justement, le rapport avec la sélection nationale est absolument excellent. Avec les Aigles Blancs, il est probablement l’un des meilleurs sur le terrain. Il n’est pas étranger au fait que les Polonais ont gardé leur cage inviolée à quatre reprises au début des éliminatoires (Autriche, Lettonie, Macédoine et Israël). « Peut-être que les gens en dehors de Pologne ne savent pas, mais c’est le joueur le plus important de l’équipe nationale, plus encore que Robert Lewandowski », soulève Mateusz Święcicki, journaliste sur Sport Eleven.

En effet, grand patron de la défense, il semble quand même bien seul au front alors que ses performances ne déçoivent pas au pays. « Bien sûr, Lewandowski est une légende, un buteur phénoménal, mais si nous n’avons pas Glik, la défense est horrible. Nous savons que s’il joue, les trois autres défenseurs seront meilleurs. C’est d’ailleurs le seul défenseur qui n’est pas critiqué. Nous avons de bons buteurs. Milik et Piatek sont des alternatives à Lewandowski. Nous n’avons aucune alternative à Glik. Le sélectionneur a essayé, sans réussite et toutes les options ont été des désastres. C’est le plus important. Avec lui, même le gardien se sent mieux, il est absolument nécessaire », poursuit le journaliste polonais.

La Pologne, son bol d’air

Mais justement, comment expliquer cette situation compliquée avec l’AS Monaco alors que, si personne n’est prophète en son pays, Kamil Glik, lui, en est au moins le roi ? « C’est assez incompréhensible pour être franc. Car bien sûr il n’est plus jeune et traîne sa caravane, mais en sélection c’est toujours un combattant, il est présent au duel, balance un peu, mais moins qu’avec Monaco. Aux côtés de Bednarek, ça marche plutôt bien en plus. Je ne sais pas pour être franc si ce n’est pas le contexte monégasque », nous avance @OwskiMateusz de Footballski.fr et propriétaire du compte Pilka & Nozna.

Le contexte monégasque ? Depuis quelques semaines, il est la cible régulière d’attaques sur les réseaux sociaux. Il a donc fermé son compte Twitter suite à ça. Cela plus les performances générales de l’ASM expliquent peut-être en partie son état d’esprit et donc ses matches. On l’aperçoit souvent sourire sur les photos publiées par la fédération nationale polonaise alors que c’est rarement le cas sur les images que l’on peut voir de lui en Principauté.

L’Euro et puis s’en va ?

Peut-être qu’il va être remis en cause ? Que nenni selon celui qui observe ses performances à Monaco comme en sélection : « on va dire que Glik fait partie des cadres de la sélection et n’a jamais été remis en cause malgré ses performances en club et même plus que ça lorsqu’il ne joue pas ma défense de la sélection est perdue ». Remis en cause donc, probablement pas, en revanche vers l’arrêt de sa carrière internationale ça reste une possibilité.

« Je peux vous dire que sa blessure avant la Coupe du monde 2019 a été une terrible information pour notre équipe. Il est nécessaire. Et il est allé en Russie et il a joué le dernier match en phase de groupes (victoire contre le Japon, ndlr) et beaucoup de joueurs disaient que l’absence de Glik était la raison la plus importante de notre désastre. Je pense que le prochain Euro sera le dernier pour lui avec l’équipe nationale », conclut Mateusz Święcicki. Il aura déjà fort à faire d’abord contre Israël le 16 novembre prochain, puis contre la Slovénie le 19. Avant de, pourquoi pas, faire briller la Pologne pour ce qui devrait être sa dernière grande tournée avec les Blanc-et-Rouge.

 

L immense difference entre nous français et eux polonais...on le fait chier et on le détruit en France et C est une demi tanche alors que chez lui il l adule et C est un crack...tout comme son passage à turin...

Edited by jehuty

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dabord La pologne est classée 21ème à l'uefa

Ensuite on ne peut pas dire que les derniers matchs de la Pologne soient contre de grandes nations!

Ensuite il n'y a pas d'affabulation sur glik mais force est de constater qu'il est lent, qu'il ne saute plus, qu'il ne marque plus, que ses passes longues sont mauvaises etc etc.. bref qu'il a considérablement baissé de niveau. Est-ce sa vie extra sportive? En tous les cas on est la pire défense en Europe avec 3 en défense centrale, y'a vraiment un problème et glik en fait grandement parti... tout le monde le voit et le dit... même les statistiques...

Il faut en changer car depuis plus de 2 ans c'est un joueur qui n'a plus sa place dans l'objectif d'être dans les 3 premiers du championnat....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ses performances ne justifient pas qu'il ait été obligé de fermer son compte Twitter.

C est complètement débile. 

Ok il est moins bon et beaucoup moins serein. Il est beaucoup plus sollicité. En tout cas on prend beaucoup moins de buts depuis quelques semaines.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, épui-koi-enkor a dit :

Et où est la certitude que Glik est meilleur que Maripan pour justifier sa place de titulaire indiscutable ? 

Pour moi, c'est le copinage de Glik avec Jardim qui lui assure la place de titulaire indiscutable depuis deux saisons maintenant. Ses prestations restent médiocres dans l ensemble.

Et où est la certitude que Marion est meilleur que Glick ?

Glick est là depuis 3 ans, a été un des patron (sportif / charismatique) de l'équipe. 

C'est ce que tu appelles "copinage" parce ça décribilise sa relation a l'ASM. Mais il l'a mérité ce copinage a la base... 

 

Et comme Mbappe a l'époque (qui lui crevait l'écran bien plus que Maripan) qui a mit du temps a prendre la place de Germain... 

Ca veut pas dire que Maripan va rester remplaçant. Ça veut pas dire que Glick va rester mauvais...

 

On prend moins de but en ce moment, c'est déjà une bonne chose !

 

(Et on tourne beaucoup en rond sur ce sujet depuis des mois...)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, monalisa a dit :

Ses performances ne justifient pas qu'il ait été obligé de fermer son compte Twitter.

C est complètement débile. 

Ok il est moins bon et beaucoup moins serein. Il est beaucoup plus sollicité. En tout cas on prend beaucoup moins de buts depuis quelques semaines.

 

En même temps pour préparer un match tu vas sur ton compte que pour recevoir des insultes ou message de mort d eunuques perso Twitter c est pas la vie 😉... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, jehuty said:

En même temps pour préparer un match tu vas sur ton compte que pour recevoir des insultes ou message de mort d eunuques perso Twitter c est pas la vie 😉... 

Heureusement que Twitter c est pas la vie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/11/2019 à 09:09, jehuty a dit :

http://www.footmercato.net/autre-championnat/as-monaco-pologne-les-deux-visages-de-kamil-glik_267133

 

Pris en grippe depuis un petit moment, Kamil Glik peine à retrouver son niveau d’avant. Pourtant, tout avait bien commencé. Arrivé après un bel Euro 2016 en provenance du Torino, le défenseur international polonais a fait une excellente première saison en Principauté. Prestations qui ont aussi amené le club princier à un titre de champion de France, largement mérité. Mais depuis quelques semaines, voire quelques mois, rien ne va plus.

« Glik c’est un international, la Pologne est qualifiée, il est titulaire. Je regarde plusieurs fois nos matches. Beaucoup de fois, ce n’est pas Glik, le responsable de tous nos problèmes. Aujourd’hui, même si quelqu’un est tué, ce sera Glik. Mais il est costaud, grand et costaud. C’est un Polonais, il fort mentalement et il arrive à supporter cette charge. Il n’est pas très très performant, mais il fait des efforts. Il a déjà perdu trois kilos, il travaille toujours, c’est un excellent modèle pour tous les joueurs de l’effectif », avait quand même eu besoin d’expliquer son entraîneur, Leonardo Jardim, quand la vindicte populaire et médiatique se faisait trop pressante.

Le patron de la Pologne

Justement, le rapport avec la sélection nationale est absolument excellent. Avec les Aigles Blancs, il est probablement l’un des meilleurs sur le terrain. Il n’est pas étranger au fait que les Polonais ont gardé leur cage inviolée à quatre reprises au début des éliminatoires (Autriche, Lettonie, Macédoine et Israël). « Peut-être que les gens en dehors de Pologne ne savent pas, mais c’est le joueur le plus important de l’équipe nationale, plus encore que Robert Lewandowski », soulève Mateusz Święcicki, journaliste sur Sport Eleven.

En effet, grand patron de la défense, il semble quand même bien seul au front alors que ses performances ne déçoivent pas au pays. « Bien sûr, Lewandowski est une légende, un buteur phénoménal, mais si nous n’avons pas Glik, la défense est horrible. Nous savons que s’il joue, les trois autres défenseurs seront meilleurs. C’est d’ailleurs le seul défenseur qui n’est pas critiqué. Nous avons de bons buteurs. Milik et Piatek sont des alternatives à Lewandowski. Nous n’avons aucune alternative à Glik. Le sélectionneur a essayé, sans réussite et toutes les options ont été des désastres. C’est le plus important. Avec lui, même le gardien se sent mieux, il est absolument nécessaire », poursuit le journaliste polonais.

La Pologne, son bol d’air

Mais justement, comment expliquer cette situation compliquée avec l’AS Monaco alors que, si personne n’est prophète en son pays, Kamil Glik, lui, en est au moins le roi ? « C’est assez incompréhensible pour être franc. Car bien sûr il n’est plus jeune et traîne sa caravane, mais en sélection c’est toujours un combattant, il est présent au duel, balance un peu, mais moins qu’avec Monaco. Aux côtés de Bednarek, ça marche plutôt bien en plus. Je ne sais pas pour être franc si ce n’est pas le contexte monégasque », nous avance @OwskiMateusz de Footballski.fr et propriétaire du compte Pilka & Nozna.

Le contexte monégasque ? Depuis quelques semaines, il est la cible régulière d’attaques sur les réseaux sociaux. Il a donc fermé son compte Twitter suite à ça. Cela plus les performances générales de l’ASM expliquent peut-être en partie son état d’esprit et donc ses matches. On l’aperçoit souvent sourire sur les photos publiées par la fédération nationale polonaise alors que c’est rarement le cas sur les images que l’on peut voir de lui en Principauté.

L’Euro et puis s’en va ?

Peut-être qu’il va être remis en cause ? Que nenni selon celui qui observe ses performances à Monaco comme en sélection : « on va dire que Glik fait partie des cadres de la sélection et n’a jamais été remis en cause malgré ses performances en club et même plus que ça lorsqu’il ne joue pas ma défense de la sélection est perdue ». Remis en cause donc, probablement pas, en revanche vers l’arrêt de sa carrière internationale ça reste une possibilité.

« Je peux vous dire que sa blessure avant la Coupe du monde 2019 a été une terrible information pour notre équipe. Il est nécessaire. Et il est allé en Russie et il a joué le dernier match en phase de groupes (victoire contre le Japon, ndlr) et beaucoup de joueurs disaient que l’absence de Glik était la raison la plus importante de notre désastre. Je pense que le prochain Euro sera le dernier pour lui avec l’équipe nationale », conclut Mateusz Święcicki. Il aura déjà fort à faire d’abord contre Israël le 16 novembre prochain, puis contre la Slovénie le 19. Avant de, pourquoi pas, faire briller la Pologne pour ce qui devrait être sa dernière grande tournée avec les Blanc-et-Rouge.

 

L immense difference entre nous français et eux polonais...on le fait chier et on le détruit en France et C est une demi tanche alors que chez lui il l adule et C est un crack...tout comme son passage à turin...

C'est quand-même assez incroyable de faire une telle déduction de cet article qui n'a été que nuances, chose que tu sembles ne pas avoir lu 😜

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Mika a dit :

Il est sorti blessé en début de match.

On a perdu deux joueurs durant la trêve.

Sorti au bout de 7 min ça sent la blessure musculaire ça 

si tu parles de Golo pour l autre il a repris l’entraînement avec la Russie hier 

sinon il serait rentré à Monaco plus tôt 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, R.Marquez a dit :

Sorti au bout de 7 min ça sent la blessure musculaire ça 

si tu parles de Golo pour l autre il a repris l’entraînement avec la Russie hier 

sinon il serait rentré à Monaco plus tôt 

 

Bonne nouvelle pour Golovin. Il est indispensable....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fracture du nez apparemment. Ce qui est marrant c'est qu'il s'est mangé le gardien sur l'ouverture du score de la Pologne. Donc bon il a quand même contribué 😁

 

J'étais déçu de le voir sortir (j'étais au stade). La dernière fois que j'avais vu Glik c'est le 0-4 contre Bruges au Louis II, je lui porte pas chance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/11/2019 à 10:09, jehuty a dit :

http://www.footmercato.net/autre-championnat/as-monaco-pologne-les-deux-visages-de-kamil-glik_267133

 

Pris en grippe depuis un petit moment, Kamil Glik peine à retrouver son niveau d’avant. Pourtant, tout avait bien commencé. Arrivé après un bel Euro 2016 en provenance du Torino, le défenseur international polonais a fait une excellente première saison en Principauté. Prestations qui ont aussi amené le club princier à un titre de champion de France, largement mérité. Mais depuis quelques semaines, voire quelques mois, rien ne va plus.

« Glik c’est un international, la Pologne est qualifiée, il est titulaire. Je regarde plusieurs fois nos matches. Beaucoup de fois, ce n’est pas Glik, le responsable de tous nos problèmes. Aujourd’hui, même si quelqu’un est tué, ce sera Glik. Mais il est costaud, grand et costaud. C’est un Polonais, il fort mentalement et il arrive à supporter cette charge. Il n’est pas très très performant, mais il fait des efforts. Il a déjà perdu trois kilos, il travaille toujours, c’est un excellent modèle pour tous les joueurs de l’effectif », avait quand même eu besoin d’expliquer son entraîneur, Leonardo Jardim, quand la vindicte populaire et médiatique se faisait trop pressante.

Le patron de la Pologne

Justement, le rapport avec la sélection nationale est absolument excellent. Avec les Aigles Blancs, il est probablement l’un des meilleurs sur le terrain. Il n’est pas étranger au fait que les Polonais ont gardé leur cage inviolée à quatre reprises au début des éliminatoires (Autriche, Lettonie, Macédoine et Israël). « Peut-être que les gens en dehors de Pologne ne savent pas, mais c’est le joueur le plus important de l’équipe nationale, plus encore que Robert Lewandowski », soulève Mateusz Święcicki, journaliste sur Sport Eleven.

En effet, grand patron de la défense, il semble quand même bien seul au front alors que ses performances ne déçoivent pas au pays. « Bien sûr, Lewandowski est une légende, un buteur phénoménal, mais si nous n’avons pas Glik, la défense est horrible. Nous savons que s’il joue, les trois autres défenseurs seront meilleurs. C’est d’ailleurs le seul défenseur qui n’est pas critiqué. Nous avons de bons buteurs. Milik et Piatek sont des alternatives à Lewandowski. Nous n’avons aucune alternative à Glik. Le sélectionneur a essayé, sans réussite et toutes les options ont été des désastres. C’est le plus important. Avec lui, même le gardien se sent mieux, il est absolument nécessaire », poursuit le journaliste polonais.

La Pologne, son bol d’air

Mais justement, comment expliquer cette situation compliquée avec l’AS Monaco alors que, si personne n’est prophète en son pays, Kamil Glik, lui, en est au moins le roi ? « C’est assez incompréhensible pour être franc. Car bien sûr il n’est plus jeune et traîne sa caravane, mais en sélection c’est toujours un combattant, il est présent au duel, balance un peu, mais moins qu’avec Monaco. Aux côtés de Bednarek, ça marche plutôt bien en plus. Je ne sais pas pour être franc si ce n’est pas le contexte monégasque », nous avance @OwskiMateusz de Footballski.fr et propriétaire du compte Pilka & Nozna.

Le contexte monégasque ? Depuis quelques semaines, il est la cible régulière d’attaques sur les réseaux sociaux. Il a donc fermé son compte Twitter suite à ça. Cela plus les performances générales de l’ASM expliquent peut-être en partie son état d’esprit et donc ses matches. On l’aperçoit souvent sourire sur les photos publiées par la fédération nationale polonaise alors que c’est rarement le cas sur les images que l’on peut voir de lui en Principauté.

L’Euro et puis s’en va ?

Peut-être qu’il va être remis en cause ? Que nenni selon celui qui observe ses performances à Monaco comme en sélection : « on va dire que Glik fait partie des cadres de la sélection et n’a jamais été remis en cause malgré ses performances en club et même plus que ça lorsqu’il ne joue pas ma défense de la sélection est perdue ». Remis en cause donc, probablement pas, en revanche vers l’arrêt de sa carrière internationale ça reste une possibilité.

« Je peux vous dire que sa blessure avant la Coupe du monde 2019 a été une terrible information pour notre équipe. Il est nécessaire. Et il est allé en Russie et il a joué le dernier match en phase de groupes (victoire contre le Japon, ndlr) et beaucoup de joueurs disaient que l’absence de Glik était la raison la plus importante de notre désastre. Je pense que le prochain Euro sera le dernier pour lui avec l’équipe nationale », conclut Mateusz Święcicki. Il aura déjà fort à faire d’abord contre Israël le 16 novembre prochain, puis contre la Slovénie le 19. Avant de, pourquoi pas, faire briller la Pologne pour ce qui devrait être sa dernière grande tournée avec les Blanc-et-Rouge.

 

L immense difference entre nous français et eux polonais...on le fait chier et on le détruit en France et C est une demi tanche alors que chez lui il l adule et C est un crack...tout comme son passage à turin...

 

On s'en cogne de son pseudo niveau en sélection. Chez nous il est degueulasse..

C'est même d'autant plus consternant de se dire que le gars serait éventuellement bon en sélection, c'est notre capitaine en plus.. 

La pression des supporters de Monaco, c'est ça le problème? C'est une blague?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×