Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble

Wagneau

Utilisateur
  • Content count

    1712
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Wagneau last won the day on September 6

Wagneau had the most liked content!

About Wagneau

  • Rank
    Plotlandais

Profile Information

  • Genre
    Male
  • Localisation
    Plotland

Guilde

  • Guilde
    Plotland

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La Slovénie s'est qualifiée hier à l'envie : très grosse phase finale des Slovènes qui se sont offert champion d'Europe et champion du monde en titre pour atteindre la finale de cet Euro. Le tout dans une ambiance de dingue ! NB : les Slovènes ont joué tous leurs matchs à domicile : ils joueront la finale à l'extérieur... A la France de continuer sur sa lancée ce soir (et à Bercy de relever le défi imposé par les supporters nantais) : et on aura une finale explosive. Plus que jamais, il y a la place pour aller au bout. Si les Bleus restent sereins et détendus, ne se laissent pas gagner par l'enjeu, il n'y a aucune raison qu'ils ne poursuivent pas sur le rythme infernal qu'ils impriment à ce tournoi : un seul set de perdu à l'heure de jouer leur 8e match du tournoi, c'est très fort ! Quel kiff ce sport ! Quelle kiff cette équipe !
  2. Un seul set de lâché en 6 matches c'est top, mais c'est aussi ce qu'ont fait la Serbie (adversaire probable en demis) et la Pologne, la Russie ayant perdu 2 sets... La France tient son rang, c'est bien, et ça pourrait même être mieux : le set perdu contre l'Italie était évitable (lié au turn-over). Voir si l'Italie dimanche contre la Turquie fait aussi bien, mais il semble que l'Italie puisse ne pas tenir son rang sur le tournoi. Les Bleus ont largement de quoi arriver contre la Serbie sans trop laisser de forces. Après ce seront deux gros et très gros matches à sortir pour aller au bout. En finale : sortir la Pologne ou Russie, ce serait héroïque. Et avant même cela, il y aura(it) la Serbie, ce qui est déjà un adversaire coriace. La force des Français, outre de jouer remontés à bloc par l'enjeu du tournoi à domicile, c'est qu'à la cohésion d'équipe qu'on leur connaissait et qui faisait la force de la team Yavbou, et au style de jeu imprimé, spectaculaire et si réjouissant, plusieurs joueurs ont considérablement augmenté leur niveau de jeu : de ce point de vue, le niveau affiché par l'équipe depuis le début du tournoi est monstrueux. A Tillie de faire les bons choix pour garder la cohésion et la dynamique du groupe mais il faut bien voir que ce qui devait être son équipe-type, sont 6(+1) majeur, c'est seulement dans ce 1/8e contre la Finlande qu'il a pu l'aligner. Le libéro, Grebennikov, c'est top mondial sur ce poste. Après, la phase de poule a été porté par : Julien Lyneel (R/A) qui est un joueur ahurissant, hyper régulier, hyper classe, qui était jusqu'à présent relégué joker de luxe (et va peut-être le rester si Ngapeth monte en puissance contre l'Italie), mais qui marche sur l'eau en ce moment. Stephen Boyer (pointu) et Nicolas Le Goff (central), que je trouve monstrueux jusqu'ici, Kévin Leroux (central) qui est très costaud... Et on a de la profondeur de banc ! C'est dommage que le sport, avec ce tournoi, ne soit pas plus regardé en France, parce que même pour les non-connaisseurs, on a là le meilleur aperçu qui soit de ce qu'est le volley. Cette équipe de France c'est la quintessence de l'esprit volley-ball, et des volley-balls : la beauté de leur jeu c'est leur part d'instinct, le plaisir de jouer et de jouer en équipe, un jeu plus latin, un jeu de plage aussi, avec tout ce que ça implique de roublardise dans le jeu. Un mec comme Lyneel incarne ça avec beaucoup d'élégance. Ngapeth évidemment, en plus rock-star... Grebennikov, Boyer, Tillie (fils), Le Goff... : l'EdF est quand même portée par des personnages. Faudrait aussi que les médias sachent raconter les histoires pour présenter ces joueurs, montrer leur spécificité sur un terrain dans le jeu d'équipe, et faire saisir la richhesse de l'équipe et em même temps la difficulté, pour l'entraîneur, d’organiser le turn-over, difficulté psychologique et technique pour les joueurs de maintenir un apport individuel à 200%, une pleine cohésion d'équipe et une veille nerveuse importante pour bonifier tous les remplacement que le coach doit faire. Tout va si vite : un mec qui jouera seulement un demi-set ou un set devra toujours être décisif. Petit bémol : l'EdF continue de laisser filer des points régulièrement contre des petites équipes : la même chose contre les Polonais ou les Russes est inenvisageable ; ça peut aussi être sanctionné plus lourdement contre la Serbie. Français, encore un effort pour renverser des montagnes !
  3. Wagneau

    Welcome to Plotland !

    Des nouvelles de Babil Sigisbée, prêté par le Plotland FC au club de Neverton : la proximité rassurante de Kamel Glok lui manque un peu, sinon ça va, il s'adapte à son nouveau cadre de vie... https://www.lematin.ch/faits-divers/ivre-amour-cone-chantier/story/24620403?fbclid=IwAR3qd21ORb5SB64QFTopSwHJsVcJJbvtJoh8Lpm_AioPiK30qHHovdzlTAU
  4. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Non mais je crois qu'il parlait au sens propre. C'est vrai : tu te laisses un peu aller, Galuchon, trop de bières, trop de pizza, ça commence à se voir...
  5. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Je ne suis pas sûr d'avoir bien tout compris, mais ta prose métaphorique est raffinée comme le combo mulet-moustache de Ron Jeremy.
  6. Wagneau

    Welcome to Plotland !

    Enquête Exclusive Leonard Dim : l'homme le plus détestable de tous les temps En cette période de trêve du championnat plotlandais, les débat entre amoureux du ballon (quelle que soit sa forme) font rage et, dans le Landerneau du football un nom est sur toutes les lèvres depuis quelques temps : Leonard Dim. En effet, le technicien du Plotland FC est devenu le nouveau point Godwin des réseaux sociaux, des ondes radio et des plateaux de télévision : les uns lui trouvent à peu près tous les vices, tandis que les autres n'ont de cesse de l'absoudre de toute critique. La rédaction de Plot Foot a souhaité mener l'enquête afin de démêler le vrai du faux, trier le bon grain et l'ivraie, trancher entre le lard et le cochon, bref : nous avons écumé les archives afin de déterminer si, oui ou non, Leonard Dim était le monstre que certains fustigent, ou l'ange que les autres vénèrent. Le résultat de notre enquête, qui a mobilisé plus de 12 journalistes, 34 historiens, un pizzaïolo et 9 reporters de guerre pendant près d'un an, est sans appel. Et les résultats font froid dans le dos. En effet, à l'issue de cette longue et fastidieuse investigation, il apparaît que le coach dissimule derrière une apparence placide et presque attendrissante, l'une des personnalité les plus polémiques de tous les temps. Il n'est qu'à voir ces différents documents que nous avons pu extraire de dossiers classés secret-défense dans la plupart des championnats : ils prouvent que Leonard Dim cumule à lui tout seul tous les défauts les plus rédhibitoires, les caractéristique les plus abhorrées du monde. 1° Des convictions communistes affichées fièrement 2° Une homosexualité totalement désinhibée 3° Un penchant pour les looks de hipster ou de hippie ou d'islamiste - bref : le port de la barbe 4° Un activisme avéré au sein des Black Blocks 5° Une prétention sans limite dès qu'il s'agit d'évoquer ses attributs sexuels 6° L'utilisation récurrente de symboles francs-maçons et illuminati 7° Des convictions religieuses exprimées en permanence 8° Des prises de positions néonazies répétées
  7. Wagneau

    La stratégie globale de recrutement

    Le vrai loupé sur ce mercato, finalement, c'est de ne pas avoir réussi à finaliser Leo Jardim... D'une part parce qu'il ne pouvait pas être plus mauvais que Sy. D'autre part, parce que c'était une idée absolument génialissime de la part des dirigeants qui avaient trouvé le meilleur moyen de semer le trouble dans les débats entre les anti et les pro-Jardim et de faire diversion.
  8. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Peut-être pas tout, faut pas non plus tomber dans la démesure, mais on ne peut nier qu'il y a quand même beaucoup de choses qui sont de sa faute. Par exemple, ce soir, j'ai super mal au bide... Alors forcément, je vois venir tous les pro-Jardim qui vont m'expliquer qu'il n'y est pour rien, qu'il ne me connaît même pas et que cette sauce sur ma salade César n'inspirait pas confiance, etc. Sauf que ce n'est que de la rhétorique. Moi je m'en tiens aux faits : quand c'était Henry l'entraîneur, ou Ranieri, ou Laurent Banide, belin ! même sous Guidolin j'ai pas eu la chiasse, et là, retour de Jardim et bam !, le ventre en vrac. La vérité, c'est que si je suis devenu fragile du bide, c'est à cause des purges qu'il nous inflige depuis tant d'années et de tout l'alcool que j'ai ingurgité pour noyer mon chagrin. La vérité, c'est que si plus personne ne sait préparer une salade César correcte à Monaco, c'est que le coeur n'y est plus : à force de se farcir des charnières Glik-Jemerson, des centres de Sidibé ou des pénaltouches de Youri Tielemans (#jetaimejepenssàtoi), tout le monde déprime.
  9. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Je suis encore moins expert en la matière, mais nous sommes globalement d'accord, alors. Je n'ai jamais compris l'absence de changement jusqu'à la 75e ou le remplacement de la 86e minute. Après, question compo, je m'abstiendrais de juger tant qu'il sera obligé de bricoler. Parce que la saison dernière comme sur ce dernier match, il est un toujours obligé, il me semble. Et j'ai l'impression que, dans l'état d'hystérie où sont les forumeurs d'ici ou d'ailleurs, dans la grande famille R&B, il y aura toujours un truc qu'on voudra absolument lui reprocher. Là, c'est la défense à 5. S'il restait à 4 avec Gelson à droite ça aurait gueulé (et on aurait sûrement souffert encore plus). S'il mettait Nguinda, on aurait lu que c'est une faute professionnelle de mettre un jeune, qu'il faut de l'expérience, des tauliers, etc. S'il mettait Badia-Maripan au centre, on aurait hurlé à l'hérésie parce que l'un vient d'arriver et que l'autre est trop jeune. La charnière Glik-Maripan, je n'en parle même pas. Et encore, il a (nous avons) eu de la chance que Jemerson soit suspendu... Au milieu de terrain ça a un peu mieux fonctionné cette fois-ci, tant que Silva a été dans le match. Quand il a baissé le niveau, on a pris commencé à reculer. Jemerson suspendu, Fabregas suspendu, Bakayoko pas là : il a attendu le plus longtemps possible pour faire rentrer Boboschilia, lequel n'a pas été transcendant. C'est pas comme s'il avait pléthore de choix non plus, hein. Premier et principal problème de la saison dernière : un milieu de terrain à chier. Cet été, c'est quasiment la dernière recrue qui a été faite : et, du coup, Bakayoko n'a pas encore pu jouer. On a attendu fin août pour finalement reprendre Silva, lequel était déjà là début 2019, à une période où on a certes pu prendre les points nécessaires au maintien, mais enfin ce n'était quand même pas la panacée... Autrement dit, depuis 4 matchs, nous avons eu en majorité les mêmes joueurs que l'an dernier : pourquoi ce qui ne fonctionnait pas alors fonctionnerait aujourd'hui ? NB : l'effectif s'est progressivement amélioré, et les prestations aussi, qu'on le veuille au non. Je lis qu'il aurait dû faire rentrer Baldé sur Wissam bien plus tôt : pourquoi pas. Facile à dire, puisqu'on n'a finalement pas gagné le match. La saison dernière, Falcao cramé restait le pus longtemps possible. Je suppose qu'on peut légitimement se dire qu'un Falcao ou un Ben Yedder est encore capable de faire le bon geste en fin de match et d'être décisif. Si je ne dis pas de bêtise, Onyekuru était rentré avant Baldé : donc on avait déjà la rapidité et la profondeur. Est-ce si inadmissible d'avoir essayé cela avec Ben Yedder sur le terrain un moment, avant de finalement de le sortir ? J'ai regardé les matchs du Sénégal : Baldé, quand il a joué, ne m'a impressionné ni lorsqu'il était titulaire, ni lorsqu'il est entré en cours de match. Il a marqué un but, le premier des Lions contre... la Tanzanie, et puis il n'a plus rien fait. Son précédent but, c'était je crois un an auparavant contre... Madagascar. Ben Yedder c'est quand même un autre calibre. Néanmoins, puisqu'on a fait un match nul, on peut considérer qu'il a fait un mauvais choix : c'est commode. Mais de là à crier, comme le font certains, et ils sont nombreux, à la faute professionnelle...! La saison dernière, Strasbourg, c'est une défaite 2-1 chez eux (avec un pénalty accordé et transformé par Tielman dans les arrêts de jeu) et une rouste 5-1 à la maison... Encore une fois, Jardim aura toujours tout faux puisqu'on a l'on érigé en bouc-émissaire. S'il met des jeunes : on dira qu'il n'a pas compris qu'il faut des tauliers. S'il met des joueurs d'expérience : on dira qu'il est le seul à ne pas voir qu'ils sont lents et cramés. S'il met les recrues à peine arrivées : on dira qu'il fallait attendre un peu au lieu de les envoyer au casse-pipe. S'il attend : on dira qu'il a ses chouchous et qu'il ne veut pas intégrer les recrues qu'il n'a pas choisies. Etc. Et en attendant, Tiémoué a été officialisé le 31 août. C'est le gros changement par rapport à la saison dernière. Espérons qu'il soit au RDV. Autre nouveauté : l'infirmerie n'est pas pleine à craquer ; il y a juste l'arbitrage qui semble décidé à nous flinguer dès que possible, dans la plus totale indifférence. Eh bien, là encore, j'ai lu que c'était la faute à Jardim : parce qu'il ne gueule pas assez en conférence de presse. Et s'il le faisait : on dirait qu'il trouve toujours de bonne excuses. Bref c'est sans fin. Un un peu pathétique, faut bien se l'avouer.
  10. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    je suis bien d'accord pourquoi "plus le droit à l'erreur" ? On peut mettre de côté la saison dernière, svp ? La saison dernière, il y avait eu un recrutement de merde, faisant suite à un démantèlement de l'équipe, additionné de la démission sur le terrain des "cadres" restants et d'une quantité hallucinante de blessés. Il faut arrêter de lier systématiquement ces quatre premiers matchs à la bérézina de la saison passée. ça veut dire quoi "plus le droit à l'erreur" après 4 matchs, quand sur ces quatre matchs on se fait enfler par l'arbitrage à chaque match, on prend trois cartons rouges, on se fait voler deux pénaltys (en notre faveur) et entuber sur un autre (en faveur de l'adversaire) ? ça veut dire quoi "plus le droit à l'erreur" après 4 matchs, quand plus de la moitié de ces matches ont été joué avec quasiment la même équipe que celle de l'année dernière (Falcao en moins, NB) ? A quoi ça servirait de faire un mois de préparation tous les étés s'il suffisait de quelques jours ou d'une semaine pour que de nouveaux joueurs fassent une équipe ? Un jour où l'autre, Jardim partira, un nouvel entraîneur le remplacera, et si le "projet monégasque" n'a pas changé d'ici là, on verra quel type d'entraîneur accepte de venir coacher un collectif qui est saccagé tous les étés. Qui accepterait de repartir à zéro tous les ans, à part des opportunistes cherchant le fric et/ou une occasion de se faire une expérience qu'on ne leur donne pas ailleurs (type Thierry Henry) ? Avec un peu de chance, si vraiment Rybolovlev apprend de ses erreurs, le "projet Oleg" sera plus structuré dans le temps que les "années Vadim"... alors effectivement on pourra envisager un changement d'entraîneur sereinement. Sinon, Jardim ou pas Jardim, je doute franchement que cela change grand chose, passés les premiers "effets" du changement (type Thierry Henry qui se félicite d'avoir glané une misère de points)... En attendant, les boucs-émissaires ont toujours bon dos.
  11. Wagneau

    Jean Kevin Augustin : international espoir

    De toute façon, le game des prénoms wtf a été plié par le RC Strasbourg avec Jean-Ricner. Bienvenue quand même, Jean-Kev' !
  12. Wagneau

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Ok, ce soir je reconnais que Jardim a quand même beaucoup abusé... Autant jusqu'à présent je trouvais qu'une partie des supporters nageait en plein délire, autant ce soir, je suis obligé d'admettre que ce n'est pas possible de toucher autant d'argent tous les mois et de mettre ce genre de survêt' pendant les matchs. Un Scandale !
  13. Wagneau

    Pietro PellegrI - Rejouera t-il un jour?

    Pas que Jardim ou les docs, d'ailleurs... mais merci, Slipdebain, ça fait toujours plaisir ce genre de remontrances pédantes.
  14. Wagneau

    Les rumeurs d'arrivée

    Détendez-vous : Jean-Kévin est le remplaçant de Foster...
  15. Wagneau

    Pietro PellegrI - Rejouera t-il un jour?

    Musculairement, Pellegri a été poussé au mépris des caractéristiques de son corps d'adolescent en pleine croissance... D'une certaine façon, il a toujours été trop musclé pour son âge et les exercices qu'on lui a fait faire ont fragilisé certaines parties de son corps. Pour ça qu'il est si impressionnant quand on le voit jouer - pour ça que l'ASM est obligé de miser sur un programme personnalisé de rééducation en espérant rétablir le massacre résultant de sa formation en Italie.
×