Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble

Everett McGill

Utilisateur
  • Content count

    1662
  • Joined

  • Last visited

About Everett McGill

  • Rank
    Plotlandais
  • Birthday 02/21/1988

Profile Information

  • Genre
    Not Telling

Guilde

  • Guilde
    Plotland

Recent Profile Visitors

1014 profile views
  1. Everett McGill

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Ah par contre si on gagne contre Reims effectivement je veux pas lire "C'était que Reims", "Reims a mal joué" , "Pire Reims de l'histoire" Perso j'en ai rien à foutre de l'adversaire j'ai besoin d'une victoire. (PS : je ne crois pas qu'on gagnera malheureusement)
  2. Everett McGill

    Des nouvelles de nos anciens joueurs (ou entraîneurs)

    Tu détruis mon souvenir 🤔
  3. Everett McGill

    Des nouvelles de nos anciens joueurs (ou entraîneurs)

    L'émotion que j'avais eue devant ce but je m'en souviens encore. Ça ressemblait pas à un "WOW" hystérique ressenti après une énorme mine lointaine qui rentrerait en pleine lucarne, ni à un "wtf" souriant ressenti en voyant un joueur dribbler toute la défense, c'était quelque chose de plus... surprenant, une sorte d'état juste bouche bée où il m'a fallu quelques secondes pour piger ce que je venais de voir. Très joli but.
  4. Si on a ni Slimani ni Ben Yedder, je considère ce match comme déjà perdu.
  5. Everett McGill

    Les dirigeants, la politique et l'avenir du club

    J'ai du mal à croire qu'ils cherchent la faute grave (ou alors ils sont vraiment stupides), c'est "juste" chercher à savoir s'il faut le virer ou pas. Je trouve que ça reste moyen (même si, de la façon dont l'explique Tonyo, ça peut s'entendre quelque part) et pas très positif.
  6. Vivement son retour... Au Brésil.
  7. Everett McGill

    Les dirigeants, la politique et l'avenir du club

    Je sais pas si c'est vrai cette histoire de Petrov qui interroge les joueurs mais franchement c'est sale. Si tu veux virer ton coach tu le vires, c'est mesquin de faire ça et je ne vois pas du tout ce que ça peut apporter.
  8. Everett McGill

    Les dirigeants, la politique et l'avenir du club

    J'espère que SAS fera de son mieux pour aider le club en y prenant le moins de décision possible
  9. Le dernier match de suspension de Jemerson c'est bien ça ? Allez, rien que parce que je verrai pas sa gueule sur le terrain, ça ne pourra pas être un match complètement pourri.
  10. Everett McGill

    Perte de la passion

    Ça me fait de la peine de lire ton message Labak, ces derniers temps tu étais relativement optimiste, en argumentant et même si je n'étais pas très confiant pour ma part, j'aimais bien lire tes posts et tes arguments. Bref, on va s'en remettre, un jour. Moi j'ai vraiment eu un énorme choc au mercato post-titre, que les dirigeants chient à ce point sur le travail accompli ça m'a dépassé. Je n'attendais pas qu'on devienne un PSG-bis mais là on a manqué d'ambition, gravement, on a pas su voir qu'il y avait peut-être un wagon à accrocher, une image à construire à l'étranger, à pérenniser, une identité, quelque chose. Faire des jolis parcours en Europe, même en Europa pourquoi pas : ça veut dire viser la performance, le jeu si possible, devenir un bon club européen, régulièrement présent, régulièrement performant. On aurait pu sortir de ce mercato avec un petit matelas financier (quelques ventes dodues) et une base pour continuer le travail au lieu de passer un grand coup de tractopelle et de finir le travail au mercato suivant en faisant couler le béton. Depuis c'est un peu la dégringolade, avec quelques petits hauts et beaucoup de bas. Tout ça pour engloutir nos plus-values n'importe comment, c'est d'une bêtise hallucinante quand même. Je veux dire : le SEUL argument en faveur de cette stratégie de plus-values, c'était l'aspect financier. "On a peu de moyens, on doit faire comme ça". Et au final mais même là c'est de la grosse merde le bilan, c'est minable. Alors que moi faire des plus-values, ça me dérange pas sur le papier : pour peu que ce soit fait avec intelligence bordel, avec une certaine mesure, en prenant soin de l'équipe. Les gars ils ont tiré sur la corde, c'est bien venu, ils ont tiré encore plus, et à la fin ils s'en battaient les couilles vu que ça marchait. Car ça a marché mais ils ont pas mesuré aussi la réussite qu'on a eu : sortir un Mbappé, recruter des mecs qui ont presque tous explosé, finir champions (et un très beau champion) une année où Paris est moins bien. Y'avait eu des alertes pourtant avant ce titre, ça aurait pu être proche de mal tourner à un moment. Ils en ont pas tiré les conséquences, malheureusement. Hybris. Après perso les quelques années précédant notre descente et les premiers mois en Ligue 2 restent mes pires souvenirs. Notamment en Ligue 1 car ça donnait l'impression qu'il n'y avait aucun espoir à avoir, aucune volonté de faire quelque chose, que dalle. Condamné à l'anonymat, au ventre mou qui s'annonce dès le mois d'août. Et les premiers mois de Ligue 2, franchement là j'ai cru que le club allait disparaître hein. Je me voyais déjà dix ans plus tard regarder un championnat amputé du club que je supportais depuis toujours, disparu dans les limbes de l'histoire du foot français. Là on a quand même de bons joueurs, de quoi reconstruire quelque chose (pour encore tout péter plus tard peut-être) pourquoi pas ? Après j'avoue que c'est dur ce début de saison : quand on mène 2-0 contre l'OM, alors même que j'étais pas du tout confiant, alors même que je me disais "bon, attention en seconde mi-temps ils sont capable de se faire reprendre", ces deux buts ils m'ont flingué. Que ça se passe aussi vite, aussi facilement, voir l'équipe voler en éclat, c'est un ascenseur émotionnel qui je pense ne nous aide pas trop à réagir un peu plus calmement. Tu te fais défoncer direct, bon, bah tu te résignes un peu, ta colère est plus rentrée alors que là ça fout la rage de voir ça. Au 2-2 ma première pensée ça a été "ils iront jusqu'au 4-2, peut-être pire encore" tellement on connaît notre propension à se suicider. Alors voilà, maintenant on va attendre. Je n'ai jamais considéré que Jardim était le fautif numéro 1, donc je ne demande pas sa tête avec passion, mais je me dis juste qu'on ne doit jamais être 19èmes avec l'équipe qu'on a sur le papier. Y'a pas d'excuses, on pourrait être 10èmes, 12èmes même que je pourrais l'entendre, le comprendre pourquoi pas (dynamique plutôt positive, des progrès, la reconstruction), 19èmes c'est pas possible. Jardim doit partir, et s'il partait dignement, ce serait vraiment un beau geste de sa part. Je n'y crois malheureusement pas. S'il aimait vraiment notre club, il refuserait de prendre une deuxième fois son énorme chèque. Ensuite, et bien, on verra si c'est l'année d'un rebond quelconque ou une année de purgatoire comme l'an passé (et vivre une année pareil avec cette paire Slimani-Ben Yedder, putain que ça me foutrait les boules !)
  11. Everett McGill

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Je te cite parce que j'adore le film dont est tiré ce GIF
  12. Everett McGill

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Alors déjà "ça" t'emmerde, car contrairement à ta vision foireuse "ça" n'a pas chialé pour avoir Fabregas, ni Aguilar ni Lecomte (il fallait chialer pour les avoir ? Pas compris). Moi Fabregas je le trouve cramé, je n'étais pas confiant de le voir titulaire. "Ça" ne se prend pas pour un coach, "ça" donne simplement un avis. Maintenant si c'est à ce point difficile qu'il existe différents avis, si c'est si difficile que tu en viennes à citer des mecs au pif en leur faisant porter une position d'archétype, c'est peut-être que tu es un peu débile et que tu as fantasmes un forum avec seulement deux avis sur chaque question. Désolé si t'es pas équipé, va bien te faire enculer.
  13. Everett McGill

    Leonardo Jardim - L'homme qui préfère les € à l'ASM

    Ce qui est partagé par tout le monde je pense, c'est qu'on ne peut pas garder Jardim en étant 19eme avec cet effectif. Pour le reste, je vois pas vraiment de "secte" et je n'aime pas ce mot. Et Fabregas il est juste cramé, Jardim ou pas Jardim. Son erreur c'est de le titulariser.
  14. Everett McGill

    Les dirigeants, la politique et l'avenir du club

    Si on voulait viser le podium, il fallait déjà se racheter une vraie charnière. Rien que ça c'est ridicule.
×