Connexion


J'ai oublié mon mot de passe
Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

L'inscription est gratuite et ne prend que 30 secondes.
Une fois inscrit, vous aurez un accès total au forum, et plein d'autres privilèges.

ASMFOOT.FR Même nos globules sont rouges et blancs !

Sondage Asmfoot
Que peut viser l'ASM en championnat ?

Le titre

Le podium

Les places européennes

Le maintien

Actualités

L1 - Journée 16 - Monaco/Sedan : 3-1
Le 30 novembre 2012 par Selim Allal
Succès au bout de l'ennui
L'AS Monaco l'a emporté, sans la manière, face à une faible équipe de Sedan (3-1) lors du choc des extrêmes de la 16e journée de Ligue 2. Après un bon début de rencontre, matérialisé par l'ouverture du score de Raggi, les Rouges et Blancs ont évolué en contre-attaque. Un plan de jeu rendu payant avec les buts de Kagelmacher et Touré. Grâce à ce succès, lié au nul de Nantes, l'ASM trône désormais seule en tête avec deux longueurs d'avance.
Le match 3-1

Pour la troisième fois consécutive, Claudio Ranieri a reconduit le même 11 de départ, organisé en 4-2-3-1. Coulibaly a une nouvelle fois pris place aux côtés de Mendy. Dingomé et Dirar ont été chargé d’animer les ailes tandis que Poulsen s’est positionné dans l’axe. Tout comme lors de la rencontre à Clermont, Ocampos et Bajrami ont été laissés en tribune.

Démarrage pied au plancher

Dès le coup d’envoi, Monaco a tenté de prendre à défaut son adversaire en évoluant très haut. Une fois n’est pas coutume, ce bon démarrage s’est avéré payant. A la réception d’un corner de Poulsen au second poteau, Raggi a tranquillement placé sa tête sous la barre de Perraud (1-0, 9e). Plutôt que de faiblir, l’ASM a continué d’avoir la main-mise sur la rencontre et a continué à acculer une bien faible équipe sedanaise dans sa surface. Très en jambes, les deux ailiers ont constamment étiré l’arrière-garde des Sangliers, permettant à Touré de se retrouver en position de force. A l’image du raid de l’attaquant sénégalais, conclu par un tir trop croisé (29e). La défense monégasque s’est toutefois fait une frayeur à la 31e minute. Parti dans la profondeur, Bijimine a été rattrapé in extremis par un excellent retour de Tzavellas.

Contres meurtiers et jeu en friche

Au retour des vestiaires, les Ardenais se sont montrés plus offensifs et entreprenants, poussant Subasic à se première parada après une percée de Kinkela (47e). Les travées du Louis II n’ont pas goûté à l’attitude amorphe des Asémistes. Sous pression, les locaux ont reculé et n’ont plus réussi à ressortir proprement le ballon. Après une énième remontrance de son entraîneur, Dirar s’est racheté aux yeux de son coach. Suite à une belle séquence en une touche, Kagelmacher a décalé le Marocain sur l’aile droite. Ce dernier a alors ajusté un centre tendu pour l’Uruguayen dont la tête aux six mètres n’a laissé aucune chance à Perraud (2-0, 73e). Dominateur mais finalement peu dangereux, Sedan s’en est remis aux coups de pied arrêtés. Des 20 mètres, Pogba a enroulé sa frappe sur coup franc sur la gauche de Subasic, battu (2-1, 87e). Les Sangliers en ont alors profité pour pousser dans les dernières minutes mais se sont découverts. Et ont craqué dans le temps additionnel. Lancé par Ferreira Carrasco, Touré a été fauché en pleine surface. Le Sénégalais s’est chargé lui même du penalty et a trompé Perraud en le prenant à contre-pied (3-1, 90+3e).

Des consignes payantes

Le plan de jeu de l’entraîneur transalpin s’est donc parfaitement déroulé. Ranieri ayant demandé à ses joueurs de ne pas presser trop haut tout en jouant bas pour prendre le CSSA en contre. Si les Monégasques ont clairement manqué d’allant dans leurs transmissions offensives, la défense s’est avérée solide. La charnière Wolf/Raggi s’est montrée particulièrement efficace pour annihiler toute situation ardenaise. A la faveur de ce succès, les Rouges et Blancs confortent leur première place et possèdent dorénavant deux longueurs d’avance sur Nantes, tenu en échec. La réalisation de Touré lui permet également de prendre, seul, les commandes du classement des buteurs avec 14 unités. L’ASM recevra Bourg Peronnas samedi prochain pour le huitième tour de Coupe de France. Avant d’aller défendre son trône à Caen trois jours plus tard.

Le chiffre 9

Des 29 buts marqués par l'AS Monaco depuis le début du championnat, ce qui en fait la meilleure attaque, l'ouverture du score d'Andrea Raggi est le plus rapide. L'Italien a marqué à la neuvième minute de jeu. Auparavant, Touré avait fait trembler les filets à la 12e minute contre Auxerre, l'autre des deux réalisations inscrites dans le premier quart d'heure en L2.

La déclaration

Claudio Ranieri : « On a marqué rapidement, notre intérêt n'était pas de hausser le ton. C'était à Sedan de le faire. Sedan n'avait concédé que sept buts à l'extérieur avant ce match. Il fallait les faire sortir pour trouver des espaces. Je savais que cela serait difficile, mais on a assuré le coup contre une valeureuse équipe. »



Venez réagir sur le forum :Les Matches

CLASSEMENT

5.
  Nantes
19 
11
5
4
2
+3
6.
  Bordeaux
18 
11
5
3
3
+3
7.
  Monaco
18 
12
5
3
4
+1
8.
  Nice
17 
11
5
2
4
+1
9.
  Rennes
15 
11
4
3
4
0
14 buts inscrits - 13 encaissés - 1,5 point par match