Actualités

Caen/Monaco J-1

Des Caennais en eaux troubles

Le 18 mars 2017 à 10:11 par Romain Peltier
La lutte pour le maintien occupe le quotidien de Caen. Depuis la cinquième journée, le SMC a systématiquement figuré dans la seconde partie de tableau. Il parvient toutefois à rester au-dessus de la zone de flottaison, avec uniquement cinq journées dans les trois derniers. Les Normands étaient 15es au classement avant cette journée, avec quatre points d'avance sur le barragiste nancéien, notamment grâce à une meilleure phase retour. Les Caennais affichent le 10e bilan de l’élite en 2017, avec 14 points gagnés sur les 33 possibles. Cela tranche avec les 18 petites unités qu’ils affichaient à la fin des matchs aller, bouclés par une défaite au Louis II (2-1).

Le Stade Malherbe reste sur une belle prestation et un match nul obtenu à Nice la semaine dernière (2-2), après avoir déjà infligé sa seule défaite de la phase aller à l'OGCN. Cependant, l’équipe de Patrice Garande reste inconstante et ne parvient pas à enchaîner. Après deux victoires, face à Nancy (1-0) puis à Saint-Etienne (0-1) fin février, les Normands ont subi une grosse déconvenue en s’inclinant chez eux face à Angers (2-3). Leur défense, la 17e du championnat, a de nouveau montré des signes de fragilité. Elle a cédé à 48 reprises cette saison, son pire total à ce stade. Un des éléments qui fait que Caen n'a remporté que deux de ses neuf matchs par plus d’un but d’écart cette saison.

Malgré une arrière-garde à cinq et des éléments défensifs d'expérience comme Rémy Vercoutre, Alaeddine Yahia ou Damien Da Silva, ces sont davantage les joueurs offensifs qui se mettent en évidence. A commencer par le Croate Ivan Santini. Débarqué de Belgique l’été dernier, l'avant-centre pointe en sixième position du classement des buteurs de la L1 avec 12 réalisations, dont 10 à domicile. Avec deux passes décisives en prime, il est impliqué dans 45% des buts de son équipe. A ses côtés, Ronny Rodelin représente 32% supplémentaires. Deuxième attaquant ou ailier, il a déjà scoré sept fois et délivré trois offrandes. Seul le piston gauche Vincent Bessat fait mieux que lui chez le SMC dans cette dernière catégorie.

Sur ce sujet

En bref

Monaco est la première équipe à éliminer Pep Guardiola avant les demi-finales de la Ligue des Champions, lors de sa huitième saison en tant qu'entraîneur.
Monaco
1er71 pts
Monaco

Prochain match

Coupe de la Ligue - Finale
Samedi 01/04/2017
21:00
Retransmis en direct sur
Paris SG
2e68 pts
Paris SG

Classement

  • 87 buts inscrits
  • 26 buts encaissés
  • 2,37 points par match
RG EQUIPE PTS J V N D DIFF
1.Monaco71302253 +61
2.Paris SG68302154 +39
3.Nice643018102 +24
4.Lyon502916211 +26
5.Marseille463013710 +6
voir classement complet
Application Android ASMFOOT Application iPhone ASMFOOT Application Windows ASMFOOT